8 Comments

    1. Le film était développé et fixé, je l’avais juste laissé dans la cuve sans doute par manque de place pour le faire sécher… donc en ouvrant la cuve pour développer un film plus de 20 ans après j’ai eu la surprise de me retrouver face à ça…

      J’aime

  1. Bonjour Marie,
    Pour répondre à ta question concernant la photographie à l’infrarouge, coivi quelques précisions concernant la technique:

    Le film : Du Rollei Infrared. On peut l’exposer à 400 asa de façon normale
    Avec un filtre infrarouge IR72 (totalement opaque – il ne laisse passer que les rayons émises par le sujet photographié au-delà de 720 nm), la sensibilité diminue drastiquement et il faut exposer le film à 16 asa!
    De cette façon, les bleus deviennent presque noirs, les rouges et verts tirent vers le blanc éclatant.
    C’est particulièreement saisissant par beau temps avec un ciel parsemé de nuages blancs 🙂
    Le développement se fait de façon classique.
    Voilà, j’espère avoir satisfait à ta demande 😉
    Bonne fin de semaine,
    Frans

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s