10 Comments

  1. Beaucoup de gilets jaunes sont de paisibles citoyens… ce qu’on nous montre n’est qu’une infime partie de ce que l’on peut voir, et seulement le pire alors que l’on pourrait être plus raisonnable et montrer aussi le meilleur.
    Merci pour ton témoignage.
    Bises et douce journée.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Marie.
    J’avoue que j’ai de plus en plus de mal à suivre les GJ. L’avalanche de photos et vidéos me donne la nausée. Pour une brutalité policière répond une attaque de « manifestants ».
    A croire que tous les reporters et photographes du monde entier se sont donnés RDV sur les manifs. Je demande à voir les cartes professionnelles…
    Le mouvement des GJ est loin de ce qu’il représentait au début. Je ne peux plus supporter les exactions, brutalités, agressions, antisémitisme et autres, à présent véhiculés.
    Le mouvement est vérolé . Et c’est dommage pour les braves gens, car il y en a , c’est sûr, qui ont escompter changer sinon le monde, du moins la France.
    Merci pour ton reportage
    Bises.

    J'aime

    1. Trop d’information tue l’info, c’est bien connu ! On nous sature de pseudos informations après chaque rassemblement mais jamais on ne nous propose de compte rendu complet et objectif. Les informations qu’on nous balance sont fragmentaires, décontextualisées et naturellement on focalise sur les dérapages, parce que c’est ce qui fait vendre… Qui irait acheter un journal pour y lire que tout va bien ?…

      J'aime

    2. Oui la guerre c’est moche, les exactions c’est vilain, l’antisémitisme est condamnable etc…. Je ne peux qu’être étonné en lisant ce genre de commentaire « hyper-confirmomiste », de propos attendus, que personne ne conteste à moins d’être zinzin, et qui sont là pour justifier… justifier quoi ?
      « Pour suivre les Gilets jaunes » et comprendre ce qu’il se passe, le pourquoi, le comment, il faut se dévisser de son canapé, « éteindre la télé et allumer son cerveau » (ce n’est pas de moi, je l’ai lu sur la pancarte brandie par un manifestant, donc aller voir ce qu’il se passe dans la rue au lieu de penser par procuration des médias interposés, dont on on peut douter de l’objectivité, car quand tout le monde pense pareil, personne ne pense.
      Je ne peux que vous conseiller la relecture de Montesquieu : « il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice. Extrait de Considérations sur les causes de la grandeur des Romains

      Aimé par 1 personne

  3. Il n’y a rien de tel que d’aller voir par soi-même!

    Quoique, on se rend parfois compte sur les images Télé que les problèmes surgissent seulement après les interventions policières, les manifestants étant paisibles jusque là et les images démentant parfois les commentaires des « journalistes » des chaines « d’info » en continu.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s