1 Comment

  1. Encore une grande photographie où chaque détail, le regard de la dame, les ferrures, le reflet, l’encadrement de la fenêtre, le bois abîmé de la porte…. se télescopent harmonieusement et avec force.
    Oubli, abandon… Ce reflet qui semble dégouliner sur le visage de la vieille dame (déjà réduite au silence) pour l’affadir, l’effacer a quelque chose d’inexorable, de définitif…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s